0 6 minutes 4 mois

Le commerce électronique se développe à pas de géant dans différents coins du monde, et l’Amérique latine en est un très bon exemple. En raison de la pandémie, l’expansion des ventes par les canaux numériques pourrait augmenter d’une somme considérable. Cela est principalement dû à la croissance indéniable de la pénétration d’Internet et de l’utilisation des réseaux sociaux.

Imaginez que votre marque puisse atteindre une partie de cette immense communauté ! Incroyable, n’est-ce pas ? Face à cette réalité, il est important que votre entreprise réalise réellement sa transformation numérique pour tirer le meilleur parti de ce secteur en plein essor. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous voulons vous aider à en savoir plus sur le commerce électronique, notamment sur sa définition, ses caractéristiques, ses utilités, son histoire, ses types et ses meilleures plateformes, entre autres. Alors, pourquoi ne pas commencer par parler de ce qu’est le commerce électronique lui-même ?

Qu’est-ce que le commerce électronique ?

Le commerce électronique, traduit du terme anglais e-commerce, peut être défini comme l’activité économique qui permet le commerce de produits et de services à partir de supports numériques, tels que les sites web, les applications mobiles et les réseaux sociaux. Grâce au réseau virtuel, les clients peuvent accéder à divers catalogues de services et de produits à tout moment et en tout lieu. La pertinence de ce type de commerce est telle que les entreprises l’intègrent dans leur stratégie de vente grâce à son efficacité. Les établissements disposent déjà de sites web comme ici sur ce lien, et créent des profils sur les réseaux sociaux pour toucher un public plus large. Vendre et acheter est déjà une tâche simple, facilitée, bien sûr, par la technologie, comme les appareils mobiles ayant accès au réseau. Fondamentalement, il s’agit du processus de vente et d’achat de produits et de services par le biais de canaux électroniques, en particulier les sites web, les applications et les réseaux sociaux sur Internet. De même, pour l’expliquer d’un point de vue plus informel, nous pouvons l’évaluer comme un processus dans lequel deux personnes ou plus parviennent à un accord commercial par le biais de canaux numériques ou électroniques. Bien qu’elle ressemble à la première définition, cette dernière précise que pour faire du marketing électronique, il n’est pas nécessaire de créer un grand magasin virtuel et d’être une marque consolidée sur Internet, car tout le monde peut le faire par une simple publication dans ses réseaux sociaux ou en profitant d’une plateforme externe. Bien entendu, lorsque l’on souhaite faire de cette activité un business durable, rentable et pérenne, il est important de se concentrer sur l’image de marque, l’autorité numérique, le marketing et bien d’autres éléments qui contribuent au positionnement et à l’exposition.

Quelles sont les caractéristiques du commerce électronique ?

Bien que, comme le commerce traditionnel, son objectif principal soit de générer des ventes, le commerce électronique est incontestablement très différent. De nombreuses caractéristiques différencient le commerce électronique de ce que nous connaissions il y a quelques décennies sous le nom de commerce, et en voici quelques-unes :

Une portée mondiale

Il y a quelques années, pour qu’une entreprise réalise des ventes sur un autre continent, elle devait être une organisation colossale, avec différentes branches, des collaborateurs et une grande capacité logistique. D’autre part, le commerce électronique donne une portée mondiale à quiconque veut s’y lancer. Les consommateurs de n’importe quel pays pourront accéder à votre boutique en ligne ou à votre compte de réseau social. Il vous suffit de développer les bonnes stratégies pour entrer en contact avec eux. En ce qui concerne les pays, le Mexique et la Colombie ont été parmi les premiers pays d’Amérique latine en termes de croissance des magasins en ligne.

Ubiquité

Savez-vous ce que signifie ce terme ? Il fait référence à ce qui a la capacité d’être présent partout en même temps. Oui, comme le fait le commerce électronique. Si vous le souhaitez, une boutique en ligne peut servir le public 24 heures sur 24, quel que soit l’endroit où se trouve l’utilisateur.

Interactivité

Une autre caractéristique du commerce électronique est qu’il encourage un retour d’information constant entre les consommateurs et les marques. En quelques secondes, les utilisateurs peuvent poser des questions, commenter des produits et même déposer des plaintes. De leur côté, les magasins axés sur la clientèle ont la capacité de répondre immédiatement à toute interaction.