https://www.compagnons-imaginaire-chevaleresque.com/wp-content/uploads/2021/08/cuisine-japonaise.jpg
0 6 minutes 2 mois

Si le Japon est l’une des destinations de voyage les plus plébiscitées, c’est en partie pour sa gastronomie. Cependant, beaucoup sont celles et ceux qui pensent que la cuisine nipponne se résume à du poisson cru et du riz, hors il n’en ait rien. C’est tout le contraire ! La gastronomie japonaise est très raffinée et très variée en fonction des régions où l’on se rend au Japon.

 

Si vous êtes curieux et que vous souhaitez en savoir davantage sur le contenu des assiettes japonaises, cet article vous donnera un aperçu de l’ampleur des saveurs de Tokyo et des autres villes de l’île. Si vous avez la chance de vous rendre au Japon, il est fortement conseillé de goûter au moins l’un de ces plats.

 

 Les sushi et  les sashimi

 

Commençons par le plat que la plupart d’entre nous associent au Japon : le sushi et le sashimi. Le sushi est connu dans le monde entier et peut être considéré comme l’emblème du Japon. Il est composé d’un petit morceau de rix rectangulaire assaisonné avec du vinaigre de riz surmonté d’une fine tranche de poisson cru, généralement, ou plus rarement avec d’autres ingrédients comme des légumes marinés. Le sushi se trempe ensuite dans de la sauce soja et peut aussi être accompagné de wasabi, célèbre condiment piquant japonais. Dépaysement gustatif garanti ! Selon la forme et les ingrédients utilisés, les sushis peuvent porter différents noms : Nigiri sushi, Maki sushi, Oshi sushi, Temaki sushi, etc.

 

Le sashimi est un plateau de poisson frais ou de fruits de mer crus servis avec du wasabi et de la sauce soja. Il est généralement accompagné de tranches de radis. Le nom sashimi vient d’une tradition qui consiste à présenter le poisson lui-même avec le repas pour identifier le type de poisson que vous mangez. La différence avec les sushis, c’est qu’il n’y a donc pas de riz.

 

Si vous planifiez un voyage au Japon et que vous voulez vous assurer de vivre la meilleure expérience culinaire possible dans le pays, vous pouvez apprendre à faire et à cuisiner des sushis, participer à des ateliers sushi au marché aux poissons de Tsukiji et même faire un tour au musée du sushi de Shimizu.

 

 Le Ramen

 

Le ramen fait lui aussi partie des plats japonais les plus connus dans le monde, notamment grâce aux mangas. Il s’agit d’un bol de nouilles de blé servies dans une sauce de soja ou une soupe miso mélangée à de nombreux types d’ingrédients. Les ingrédients les plus typiques sont des tranches de porc, des oignons verts, des algues et des œufs. La partie la plus importante de ce plat est la soupe. La façon dont le porc est cuit le rend si tendre que parfois il se brise en morceaux dès que vous l’attrapez avec vos baguettes. Avec une commande de ramen et un accompagnement de riz, vous pouvez être sûr d’être satisfait lorsque vous aurez terminé votre repas… si vous le pouvez !

 

Si vous voulez faire l’expérience des meilleurs ramen locaux pendant votre séjour au Japon, vous pouvez faire un Ramen Tour avec un guide local. Néanmoins, pas besoin de faire des millions de kilomètres pour goûter aux Saveurs de Tokyo ! Vous trouverez de nombreux blogs avec des recettes de plats japonais afin de pouvoir les reproduire chez vous.

 

Le tempura

 

Le tempura est un plat frit japonais composé principalement de fruits de mer et de légumes. Il est assaisonné d’une sauce à base de sauce soja, de gingembre et de sucre. Les tempuras peuvent être préparés avec presque tous les légumes. La taille du morceau doit pouvoir être mangée en une seule bouchée et bien qu’il soit frit, le Tempura n’a pas une texture huileuse. Les tempuras sont généralement servis avec de la sauce Tetsuyu, un mélange de consommé, de saké sucré, de sauce soja, de gingembre, de radis et d’épices.

 

Le Kare-Raisu ou riz au curry

 

Le Kare-Raisu est un plat très populaire au Japon. Vous pourrez donc facilement en trouver dans les restaurants. Il se compose tout simplement de riz accompagné d’une viande et de légumes avec une sauce au curry. Son goût est néanmoins très différent de celui des plats au curry que vous pouvez manger en orient ou en Inde. Le curry japonais a en effet un goût qui lui est propre. Les légumes de base sont les oignons, les carottes et les patates douces, et les viandes utilisées sont le poulet, le porc, le bœuf et parfois le canard. Il existe différents niveaux de piquant pour le curry : doux, normal et fort sont les plus courants. Quel niveau choisirez-vous ? Si vous voulez savoir d’autres sites pour voyager, rendez-vous ici.